Pervers Narcissiques, 30 points pour les reconnaître

Pervers Narcissiques, 30 points pour les reconnaître

Pervers Narcissiques, 30 points pour les reconnaître

LES PERVERS NARCISSIQUES

Intro

Bonjour à tous, aujourd’hui nous allons voir ensemble un fonctionnement psychique qui détruit tout sur son passage, à savoir le pervers narcissique. Il représenterait dans la population mondiale 2 à 3 pourcents, vous en avez côtoyé surement sans le savoir. Si vous croyez le contraire ils ont réussit leur coup et ont surement provoqué des dégâts sous vos yeux sans que vous le sachiez. Je ne fais pas la distinction entre les sexes car une femme peut être Perverse narcissique tout autant qu’un homme. Je vais souvent employer « le » mais plutôt génériquement car « la » est aussi valable, croyez-moi… Donc c’est une vidéo qui traite un sujet délicat et sérieux alors le clown tu dégages ! et j’envoie pas de générique.

Un point important avant de commencer : les pervers narcissiques (que l’on appel en raccourcis PN) sont difficilement identifiables par les professionnels de santé à moins qu’ils aient été sensibilisé sur cette perversion (en effet un PN est un excellent acteur et leur supercherie dupe quasiment tout le monde donc leur diagnostic est quasi impossible) Généralement Il n’y a que vous pour les identifiés clairement et vous en prémunir : cette vidéo va vous aider, c’est pour ça que je vous demanderai de la partager si possible, cela peut aider beaucoup de personnes de votre entourage. Pour les victimes je ferais un petit message en fin de vidéo. Tous les propos que je tiens viennent de témoignage sur internet, d’expert en la matière, je n’invente rien.

Voici en exemple une photo d’un PN…

J’en veux pour exemple qu’il n’y a pas d’exemple. Petite boutade pour vous expliquer que c’est une pathologie invisible : je pourrais vous citer des gens célèbres atteints de troubles bipolaires, de dépression, de mégalomanie, de schizophrènie mais un pervers narcissique que tout le monde connait, nada !  Et pourtant ils existent et ils fonctionnent tous pareils, on va le voir en détail.

Voici le sommaire : a chaque chapitre il y a un minutage qui va vous permettre de revenir plus facilement dans les parties de la vidéo que vous voulez :

La définition du PN

30 points pour reconnaitre un PN c’est une grosse partie (ca fait genre 1er chapitre diviser en 75 sous chapitre de la partie A page mille soixante)

Le masque du PN

Comment il vous approche ?

Les 3 voix possibles pour une victimes

Sont-ils dangereux ?

Ce qu’ils ne sont pas…

Conclusion

C’est partie

Définition

Décomposons les deux mots :

Pervers : c’est quelqu’un qui est enclin à faire du mal et qui aime ça ! Cette personne est dépourvue complétement de sentiments et de sens ou principe moraux. Tant que ça lui plaît il va le faire, peu importe que cela soit délétère pour les autres.

Narcissique : quelqu’un de narcissique est une personne qui voue un culte excessif à lui-même. Il est le centre de ses pensées, le « moi je » en puissance. Cependant il est normal de penser à soi cela fait partie du mécanisme psychique humain mais le narcissisme ne laisse pas la place à l’autre, à la compassion, l’empathie , l’altruisme etc…

Ce mot vient de la mythologie grec : narcisse est un jeune homme qui, pour étancher sa soif s’agenouille pour boire dans une source : son visage se reflète dans l’eau et le pauvre malheureux tombe amoureux de son propre reflex. Il est comme ont dit l’amant et l’objet aimé en même temps. Désespéré de ne pouvoir assouvir son amour, narcisse dépérit et meurt. Il passe juste son temps à regarder son reflet et oubli de manger. Voila

Combinons les deux mots : pervers narcissique

La perversion narcissique est une notion de psychanalyse décrite initialement par Paul-Claude Racamier qui décrit une forme particulière de perversion en 1986 (wiki)

Un PN est une personne qui a une image dévalorisante d’elle-même et qui a trouvé un moyen pour se revalorisé : il va rabaisser les autres jusqu’à les trainer plus bas que terre. C’est un fou qui veut rendre fou l’autre pour se sentir mieux et plus vous allez mal et plus il jubilera de votre malheur. Il pense avant tout à sa propre jouissance. Chose tout à fait inconcevable pour moi mais malheureusement je peux en témoigner : il ne peut pas aimer ou avoir de nobles sentiments : tout est manipulation et semblant. Il se sert de vous tout bonnement. Un PN ne se voit pas malade et il est dans la toute puissance : les autres ont tort et lui a  toujours raison ! c’est quasi systématiquement son entourage qui s’aperçoit qu’il y a un problème et le PN évolue dans une vie de couple instable ou atypique et n’a que des rapports avec l’entourage familial ou social conflictuels. Ils se nourrit justement des conflits et ne communique que par ça. Equation simple :  entrer en conflit avec vous + il vous met mal et vous en souffrez = il jouit de votre malheur puissance deux !

 

30 points pour le reconnaître

Il est temps de vous décrire en détail le mécanisme précis d’un PN. Je vous mets en lien la source du test qui se trouve sur www.perversnarcissique.com.

Je le trouve totalement pertinent et complet car il peut vous aider à identifier un PN. Je vais surtout vous donner des tas d’exemples de phrases prononcer par les PN qui vont être plus parlant que la théorie. Ce test sur 30 point vous donne tout le panel de manipulation qu’un PN peut utiliser sur vous. Prenez un crayon et une feuille, inscrivez les numéros de 1 à 30 et a chaque fois que vous êtes sur que la personne à ce trait de manuipulation, entourer le numéro. Vous pourrez alors comptabiliser le score. Si vous trouver entre 10 et 15 points, vous avez a faire à un manipulateur. Plus de 15, là c’est vraiment un Pervers narcissique qui se dévoile. On peut conclure qu’il y a plusieurs degrés de perversions mais une chose est sûre : ces individus sont dangereux pour votre santé psychologique.

1 Culpabilise sa victime en inversant les rôles

« tu es responsable de se qui m’arrive », « si on est en retard c’est de ta faute », « c’est de ta faute » « tu n’as pas mis le reveil assez tôt je suis en retard c’est de ta faute » voila ce que l’on peut entendre couramment. J’ai remarqué une tournure de phrase et un mot qui peut être dit ouvertement ou détourner par eux mais qui dit à peut près ceci (c’est le best de la culpabilisation) « moi j’ai besoin d’avoir confiance , si tu va pas dans mon sens avec moi tu vas le payer cher, j’ai plus confiance en toi ». Ne chercher pas le mot confiance ils ne savent pas du tout ce que cela veut dire réélement.

2 Ne communique pas clairement, nie les évidences

Pour ce qui est de nier les évidences on est carrément sur le registre presque du déni : même les preuves sous les yeux ils vont continuer dans leur voie. Le mot communication n’est pas du tout dans leur attribut bien qu’ils aiment dire qu’il communique et vous écoutes. Leurs idées sont flou,  Ils veulent vous perdre dans un flot de parole pour vous abrutir et faire une surchauffe de votre cerveau si vous essayez de les suivre.  Moi j’appelle cela le discours du chewing-gump : rien n’est claire, tout est survoler, tout est dit à mis mot avec des sous entendu gros comme une maison, ils peuvent parler pendant des heures, plutôt s’entendre parler  et ne laissez aucune place à la communication. Tout est en sous entendu et quand vous leur faite la remarque, vous avez le droit au « je n’ai pas dit ça, tu as mal compris de toute façon tu comprends jamais rien ». Ils affirment détester les conflits mais c’est lui qui les provoques.   à Noter que le PN ne « communique » que sur la défensive et est extrêmement sensible à la critique : si vous le défiez il va vous menacer, devenir violent par les mots et les gestes ( vous mettre dehors en plein hiver ou même son enfant sur le balcon peut l’importe, accélérer à 110km/h sur une petite route alors qu’il pleut et que l’enfant est attaché derrière,  vous faire croire qu’il va se suicider en voiture, vous maltraiter, vous regarder avec des yeux exorbité comme un démon et vous balancer les pires insanité) Je donne ici des exemples assez précis mais par recoupement c’est malheureusement courant dans le discours des victimes. Dernier point sur la communication :  le PN fait Régnier la terreur, quoi de plus parfait que la peur pour contrôler ses proies et qu’elles soient soumisse.

 

3 A chaque personne ou situation un comportement différent

Combien de fois une victime parle d’un masque de démon. En effet en société le PN va paraître souriant, attentionner, s’occupant de sa famille mais une fois à la maison, entre quatre mur, là on peut voir son véritable visage : c’est l’enfer. C’est en partie la cause de la solitude de la victime car peut de personnes vont la prendre au sérieux  « mais non tu dis n’importe quoi il est pas comme ça il est hyper gentil » ce n’est qu’une facade, prenez au sérieux une victime elle vous sera d’autant plus reconnaissante. Le Pn peut passer du rire au larme, de la colère à la compassion en un rien de temps, selon la situation. Tout n’est que théâtre ne l’oubliez pas

4 Il est armé de raison logique

Les raisons logiques permettent à la victime d’accepter des choses qu’elle n’aurait jamais approuvées normalement. « comment tu n’as pas ton téléphone sur toi et tu n’a pas été joignable cette après-midi, et si il m’arrivait quelque chose là dans la maison pendant que je dormais. Tu as interet à avoir ton téléphone ! tu imagines si je tombe » et boum c’est une raison logique pour que la victime garde le téléphone sur elle, c’est un moyen d’emprise pour le PN qui peut la joindre a tout moment et si elle a 2 min de retard attention ca va chauffer ! « est ce que tu peux me preter ton téléphone pour jouer le mien ne marche pas pour ce jeux » ah oui il a raison le jeux ne marche pas alors la victime lui passe son téléphone et boum, le PN ne va pas hesiter à fouiller son portable c’était sa vrai raison.

5 Vous devez être parfait

Vous devez être son petit soldat à qui on demande tout, tout savoir, ne jamais changer d’avis, être d’accord sur tout ce qu’il dit. Votre imperfection sera immédiatement utilisée contre vous surtout auprès de vos proches pour vous dénigrer mais toujours avec subtilité. « tiens j’ai acheter une nouvelle balance ce matin, ma femme elle l’a essayé et elle encore pris 2 kg, je sais plus quoi faire je m’inquiète pour sa santé » et bim vous voyer les allusions. Cela peut paraitre une phrase anodine mais un PN va faire ca tout le temps, le message presque inconscient va rentrer et faire beaucoup de dégât.

6 Critique et dévalorise

Dans l’intimité, le PN sera vous faire très mal et vous lâchera, sans vergogne, des mots comme « tu es une fille facile », « si tu as raté ta vie ce n’est pas pour rien », « pauvre impuissant », « tu es une mauvaise mère », comment est-ce possible d’être aussi bête ? » « tu ne sais rien faire de tes 10 doigts »« et la grosse tu bouges ? ». Pour ceux qui ne comprennent pas comment on peut continuer de vivre avec ce genre de personne je donne toujours l’exemple de la violence physique : une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint (eu un homme tout les 15 jours, oui ca existe) pourtant ce n’est surement pas les premiers coups qu’ils reçoivent mais ils ou elles sont restées pourquoi ? et bien c’est une spirale de honte, de culpabilité et un engrenage sans fin, c’est une emprise psychlogique. Ici c’est pareil, la violence psychologique est aussi destructrice que la violence physique et engage les mêmes processus chez la victime (et même plus car un bleu disparait en une semaine, une violence psychologique dure une bonne partie de la vie). La victime se sent déjà très seul, alors si vous êtes attentionnez ne posez plus cette question « pourquoi tu es resté ? » ça part d’une bonne intention d’aider mais vous enfoncer encore plus la personne et elle se sentira incomprise de son calvaire (parenthèse fermé mais ouverte à la reflexion)

En public c’est plus ou moins visible pour la critique. EN groupe d’ami pas exemple le PN dira « regardez nan mais elle fait toujours la tête, elle sourit jamais et elle parle pas. Je fais tout pour elle, j’ai tout essayé elle a de la chance de m’avoir » sauf que 30 min avant que les amis viennent le PN à critiquer et dévalorisé à fond son souffre douleur pour qu’ils se sentent très mal. Je suis sur que ca parle à certain ou certaines.

Petite mise en situation, je commence par le PN :

  • Qu’est-ce qu’une personne intelligente repondérait à cela ?
  • Moi : je sais pas. (je cogite « Qu’est-ce qu’une personne intelligente repondérait à cela » et me dit que si j’ai pas la réponse c’est que je suis pas intelligent d’après son résonnement), je répond « tu me dis que je ne suis pas intelligent ? »
  • J’ai jamais dis ca tu as mal compris

Vous voyez je viens de combiner plusieurs points a savoir : culpabilité de n’être pas intelligent et de n’avoir pas la réponse (le PN le fait exprès) , communication en gros sous entendu mais du non dit (personne le vois sa passe crème), superbe critique et bonne dévalorisation en prime. Alors un PN fonctionne toujours comme ca et dans pratiquement toutes ses paroles, le problème c’est que quasiment personne décèle ses vrais propos mais a force sa use et le discours dévalorisant devient vérité : « si il dit que je suis nul c’est qu’il a raison, je ne suis qu’un raté. L’ estime de la victime pour elle-même est en négatif, le PN va pouvoir faire d’elle ce qu’il veut.

 

7 Fait passer ses messages par les autres

Le PN est capable de se trouver des pantins pour véhiculer ses idées et leur laisse à faire le travail qui pourrait le dévaloriser. IL est tellement habille que c’est parfois des gens proches qui critiques la victime car le PN tire les ficelles derrières. Les pantins se font manipuler et ne voit que du feu. Ca on le remarque plus facilement dans le monde du travail, les autres prêche sa mauvaise parole

8 Divise pour mieux régner

C’est le piège qui se resserre sur la victime ! il est là pour mettre du désordre dans les relations de la victime et créé la suspicion en même temps. Il brise petit à petit les amitiés, les groupes qu’ils subdivisent et les met en porte à faux. Bientôt la victime sera isolé et livré a elle-même.

Regarder par exemple le PN utilise une phrase avec une raison logique : la victime vient de laissez un mouchoir en papier dans une poche de jean et met la machine à laver en route => vous savez tous ce que ça fait dans la machine une fois qu’il faut étendre le linge (pour ceux qui savent pas faite genre que ouais je sais !) plein de centaines de petite boule de papier collante (c du vécut)

En plus imaginer que le PN a fait exprès de laissez ses mouchoirs, chose qu’il n’utilise jamais d’habitude. Il va employer une raison logique « mais ta mère ne t’as jamais appris a faire les poches des jeans avant de les mettre à laver, elle ne t’as jamais élever ou quoi ? de toute façon tu as toujours vécut dans la merde c’est une chance que tu sois avec moi etc… » La victime, pour peut qu’elle soit sous l’emprise du PN va cogiter et se dire qu’il a raison, elle va alors s’éloigner de ses parents. Ce n’est pas que cette phrase qui va la faire s’eloigner, entendons nous bien, mais une succession de pique quotidien comme ça qui va la formater. Le paradoxe dans tout cela :  c’est la victime qui s’éloigne de ses proches et non le PN qui le fait de lui-même. Vous commencez à comprendre toute la complexité ?

9 Il se positionne en victime

Ca c’est son dada, et c’est a ça que je les reconnais du premier coup d’œil. C’est jamais de leur faute ! c’est les autres qui sont méchant avec eux lol. Que ce soit dans l’intimité, par exemple le PN va dire « je me fais toujours démolir par ma mère, les gens disent partout que je suis méchant, si j’en suis arrivé là à te taper c’est de ta faute tu m’a mis en colère etc…. » ou dans le travail « c’est de la faute au fournisseur il est en rupture de stock » alors que le devis n’est pas signé et toi, chef de projet tu es dans la panade et justement le PN adore te mettre dans des situations inextricables. Il se victimise constamment, peut importe leur rang social ou la véracité logique de ses propos. Se victimiser : cela créé un sentiment de compassion (oh bas oui le pauvre) et on compatit, on le soutient. Et oui, comme ça se stratagème berne tout le monde, efficace non ? c’est maurice qui a manger tout les choco suisse. Pauv garçon c’est la faute à Maurice, vilain poisson !

10 Ignore les demandes

« mais oui bien sur je comprend et il faut impérativement que cela soit fait dans les plus bref delais » Lol. Les retards seront toujours accompagnés de raison valable et logique « j’avais un rendez-vous, ou là j’ai aqua poney c’est hyper important ! ». D’ailleur il ne prend jamais de décision et laisse toujours l’autre le faire à sa place comme ça si ca tourne au vinaigre il pourra dire que ce n’est pas de sa faute

11 Utilise les principes moraux des autres

Ba oui, étant un être en réalité très faible et n’ayant aucune personnalité propre, il absorbe celle des autres. Pour mieux vous endormir il va faire comme un écho de ce que vous dites pour vous faire croire qu’il est sur la même longueur d’onde que vous, c’est juste un perroquet qui n’a aucun esprit propre. Il n’aime pas du tout les gens qui créé et inove parce que justement lui ne savent pas faire. Vous avec une idée, vous lui soumettez et pim il dira partout que sa vient de lui et qu’il a beaucoup bosser dessus.

12 Menace cachés ou chantage ouvert

« tu vois là j’en ai marre je vais prendre les clés de la voiture et je vais rouler très vite, je sais pas ce qui va réellement se passer. Si tu m’aimes tu sais quoi faire » une tentative de suiccide ? non gros chantage pour que la victime reste à la maison car elle avait un rdv avec ses amis pour boire un verre. La menace caché c’est plutôt « ok j’ai pris note ca se réglera plustard, tu fais ce que tu veux, tu sais comment ça va se terminer etc… ». Le plus gros chantage que les victimes « pardon, excuse moi je recommenrais plus promis » et avec un gros cadeau qui rachete la confiance mais ce n’est qu’illusion.

 

13 Change de sujet ou s’échappe

Le changement de sujet ou le PN qui s’en va en pleine discussion se retrouve quand il est dans une position inconfortable : c’est son moyen de fuite. A noter qu’il peut aussi quitter la pièce de façon théâtral les yeux noyer de larmes pour un belle représentation artistique devant tout le monde : le but étant de se victimisé et partir pour que les regards et la compassion vienne sur lui. Une fois hors champs des personnes j’imagine qu’il savourera sa victoire avec un petit rictus.

14 Mise sur l’ignorance des autres

« de toute façon tu ne sais rien, tu es nul, totalement stupide et inculte ». Le PN va scanner sa victime et voir ses failles et les exploités. Quand il y a un domaine que la victime ne connait pas (ce qui est normal on ne peut pas tout savoir) le PN va justement appuyer là où il y a ignorance et l’humilier par la même occasion. « là tu vois la nouvelle machine a laver il y a un bouton qu’on tourne et qu’on met sur synthétique à 40° c’est pas compliqué, et après tu appuye sur start. Nan mais même le chien peut le faire ». Le PN va employer des termes ou des choses très techniques pour faire croire qu’il est supérieur aux autres.

15 Il ment

Tout le monde ment, c’est une technique que l’on utilise tous « je suis riche, faux ». pour le PN les mensonges sont élaborés et tiennent malheureusement car c’est combiné avec le point divisé pour mieux régner. En effet si on divise et créé des blocs hermétique les mensonges tiennent. « tiens tu sais ce qu’elle a dit à propos de toi » mensonge il n’a jamais rien dit mais comme ça la victime va se méfier de la dite personne et s’en éloigner

Il ment surtout sur ses émotions : « je suis en colère » euh là vue tes yeux tu es plutôt en train de prendre du plaisir a me voir agoniser. Ce sont des acteurs « je n’aime pas les conflits tu le sais bien » euh ba non, non plus ça fait le 5ème depuis 8 heures ce matin. « je vous écoute, je vais tout faire pour avancer » euh ba non, ca fait trois moi que j’attends une solution de votre part.

16 Dit le faux pour connaître le vrai

C’est la stratégie de manipulation la plus complexe à maitriser ! « dis-moi elle en pense quoi ta meilleur ami à propos de ta nouvelle coupe ? » phrase au premier abord sans manipulation « faux »

si la victime répond sa meilleur amie aime bien elle se vend car le PN voulait juste savoir si la meilleur ami de la victime était au courant avant lui de sa nouvelle coupe de cheveux

Cela permet au PN de soutirer les informations. Ici le PN isole sa proie et essaye de rompe tout les contacts extérieurs. Si la victime avait répondu « elle ne le sait pas encore » c’est qu’elle s’est éloigné de ses meilleurs amies. Ici le PN test l’évolution de la prise de contrôle sur sa proie.  Vous comprenez le processus ?

17 Il est égocentrique

Il est le centre de l’attention des autres et ceux tout le temps. Le PN adore qu’on les serves jusqu’à ce que la victime devienne esclave. Toutes les conversations tournent autours d’eux. C’est comme un enfant de deux ans qui veut qu’on s’occupe de lui et se met dans une colère noir si il n’a pas son jouet dans le rayon (j’ai fait pareil dans le rayon des glace, j’étais par terre a faire ma crise et puis je me suis souvenu qu’en faite j’étais aller seul au magasin (sourire clown lancer de nez

18 Il peut être jaloux

Tout le monde à une forme de jalousie en lui, ce qui est normal. Mais là ce n’est pas une forme de jalousie sentimentale mais comme la victime est un objet, un objet ne doit pas être supérieur a celui qui le possède. Si elle est plus diplomé que lui elle sera ciblé dessus, si elle réussissez une chose il va la dégommer par jalousie, si on parle d’elle positivement en public et en sa présence il va tout faire pour que la conversation revienne sur lui et si cela ne marche pas, il aura un mot subtilement désagréable pour la démolir. « mon frère à eu un mariage magnifique et moi je vais en faire un encore meilleur » là le but n’ai pas de se marier par amour mais de faire une réception encore mieux (si si ca existe et c’est la seul motivation, vue qu’il ne peut pas aimer)

19 Obsédé par l’image sociale

Tout est superficielle chez eux, ils veulent avoir une image positive en société et si vous les écorchés et le contre-disez ils vont tout faire pour vous détruire.

20 S’énèrve rarement

Ils se contrôlent, ils s’emportent rarement sauf si ils juges utiles de le faire dans leur rôle d’acteur. La violence se trouve dans leurs mots et on peut quand même apercevoir la flamme de l’énervement ou de la folie dans leurs yeux quand il parle durement ou par insinuation. Il y a cependant le cas des pervers narcissique naturellement violent qui exprime leur colère ouvertement et cela donne des scènes de folies presque psychotiques, une vrai perte de contrôle. Des fois on parle de psychose blanche ou sans symptome, cela se vérifie pleinement. Donc ceux qui sont naturellement violent passent à l’acte facilement attention

Par contre c’est le roi de la dispute dans un couple, il va imisser une chose anodine, faire porter le chapeau à la victime « c’est encore de ta faute si je suis enervé » et ca de façon régulière. Il peut pourrir une belle journée de repos, et justement c’est ça qu’il aime

21 ,Ne tient pas compte des autres

C’est normal nous sommes des objets, utiles ou non pour eux. Si ma chaise se casse je m’en fou un peu vu que c’est un objet. Pour eux c’est pareil, vous êtes une chaise à leur yeux, un objet inanimé (avez-vous donc une âme). Ils font encore croire qu’ils sont pleins de compassion pour leur prochain mais dans leur acte c’est le contraire : exemple

«  oh la la martine est toujours en arret de travail. J’espère que cela va aller mieux et qu’elle va pouvoir revenir » sauf que la petite Martine, c’est la faute du PN pour l’arret de travail car il l’a poussé a bout mais ca personne le verra car le PN est tellement compatissant de ce qu’il lui arrive !

Dans la vie de couple avec un PN c’est tout aussi dévastateur : le PN n’en a rien a faire des besoins de sa partenaire et si il le fait c’est toujours dans le but de l’endormir et obtenir son asservissement. L’acte sexuel est toujours révélateur, il viendra quand il aura envie et surtout quand la victime ne sera pas du tout disposé pour ça. Quand une personne n’est pas consentante cela s’appelle tout bonnement un viol ( que ce soit un homme ou femme soyons bien claire). Mais alors pourquoi la victime se laisse faire ? : dans la spirale de la logique d’une victime, elle se dit que si elle le laisse faire elle aura la paix et qu’il ne se vengera pas (c’est la peur et la terreur) mais c’est absolument faux, ca ne changera pas le fonctionnement du PN, bien au contraire il aura de l’emprise sur sa cible et se sentira tout puissant, c’est ça qui le fait jouir (dans un sens psychanalytique essentiellement) .  En plus le PN va vous faire croire que c’est une vie normale et commune à tout le monde alors que ses perversions sexuelles sont tout bonnement en marge de la norme, souvent avilissant et sans plaisir pour le souffre douleur du PN.

22 Paroles opposées à ses attitudes

Il va dire une chose et va prendre une posture à l’opposé. -sourire- « je crois que l’on va se passer de vos service » et que c’est à propos de sourire pour évoquer un licenciement – nan

23 On parle de lui

Il fait tout pour que l’on parle de lui, c’est une grosse source de satisfaction pour lui, comme un gamin. Il fait également en sorte que l’on parle de lui quand il n’est pas là car ses stratégies de manipulations fonctionnent à merveilles sur les autres.

24 Devient soudainement attentionné

Quand il débute une relation avec sa proie ou quand il sent que sa proie se dégage de ses griffes, il est alors une personne chaleureuse. Il va offrir des cadeaux, être au petit ognions mais que dans son interet. En effet la victime est perdu elle ne reconnait pas le monstre qui lui a fait souffrir la vieille et reprend espoir, pardonne les propos ou les gestes. Petites parenthèse tout ce qui est à la victime est à lui, un cadeau fait est un cadeau qui lui appartient, un jouet acheter à son enfant sera un jouet appartenant à lui qu’il prette à l’enfant etc… illusion

25 Provoque un sentiment de non liberté

Se sentiment est apparenté à une dépendance affective, vous êtes entravé de vos mouvements et de votre manière de pensé. Quand on se sort des griffes d’un PN, on se rend compte de la non liberté qu’on a du subir et tout remonte à la surface : c’est comme si on sortait de prison et que l’on ne passait pas la case départ et qu’on ne recevait pas 20 000 francs (oui c’est des francs, pour ceux qui savent ce que s’est 😊

26 Atteint ses objectifs aux dépens des autres

SA se remarque dans le travail, il peut vous remettre une société a neuf et vous sortir ses bons chiffres à tout va en se glorifiant de cette prouesse (son CV l’attestera). Comme il a su s’entourer de marionnette il a pu réussir, mais derrière la façade combien de vie humaine à été lésé ? Un PN voit a court terme et dès qu’il part d’une société on se rend compte qu’il a foutu un sacré basarre mais ne sera jamais inquiété car personne ne pourra se retourner contre lui « hey mes regarder les chiffres, c’est moi le boss ou pas ? »

27 Fait perdre vos repères

Lavage de cerveau tout simplement, il va, dans son discours vous mener à droite à gauche, écrasez sa proie de sa logorrhée. Ca le fait kiffé de la voir perdu et ne plus rien comprendre. C’est là qu’il est psychiquement dangereux et mène au burn out. La description est souvent la même : la victime arrive parfois à ne plus penser, elle reste prostré dans un coin et ne réagit plus, les yeux agar. De l’autre côté le PN qui jubile de voir cette impuissance. C’est un état physique difficilement explicable sauf pour les personnes qui l’on vécut, on se sent tout simplement vidé

28 Vampirise votre énergie

Dire quelques mots désagréables ca arrive mais si c’est tout le temps sur tout, on perd notre énergie a essayer de restabiliser notre estime. La victime commence à développer un stress chronique car elle ne sais jamais quand elle va avoir droit à une crise. Un stress chronique apporte : ulcération de l’estomac, troubles digestifs, insomnies, problèmes cutanés -éczéma, psoriasis- douleurs. Déjà que le corps s’affaiblit, le PN affaiblit l’esprit, il essaye de retirer toute parcelle de votre propre pensée. Le lavage cerveau comme dans les films « je suis votre serviteur, dans une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réimmiscent »

29 Froideur émotionnelle

Ba oui il manque la case empathie mais cette case est tout a fait combler superficiellement par son talent d’acteur. Il peut feindre la compassion mais rien ne l’atteint. Les émotions sont un travail appris pour le PN est pas du tout inée, si on leur dit pas comment agir dans tel ou tel situation, il vont pas savoir comment faire. On appelle cela les sociopathes de haut niveau, je fais allusion à sherlock Holmes et en plus j’ai fait une vidéo qui s’intitule « l’énigme de Sherlock » placement de produit

30 Il vous fait mal

Ca on la vue plus haut, c’est son petit plaisir. Plu vous allez mal, mieux il se porte

Le masque du PN

Comme nous l’avons vu, un PN peut changer de masque  en fonction de ses besoins : il peut revêtir le masque de la séduction et se faire valoir comme un être fort ou à l’inverse, se donner en tant que victime faible et innocente ( j’ai souvent remarqué que se deuxième point est utilisé à outrance par celui-ci car il suscite beaucoup d’empathie quand il se victimise). Souvent on le compare à un vampire : il endort sa proie, l’hypnotise et quand elle est vulnérable le pervers vient donner le coup fatal de ses dents pointu dans la carotide et sucer son energie. Puis il passe à une autre malheureuse.

Comment il vous approche

Le PN va vous paraître beau, élégant, parfait. Il ne vous tarira pas d’éloge quant à votre personnalité, disant que vous êtes doué, cultivé, vous faite du bon travail… Puis avec la palette des 30 point que nous avons vu précédemment il va vous effriter sans même que vous vous en rendiez compte. Vous n’êtes alors plus une personne singulière et pensante, vous êtes maintenant son jouet qu’il va pouvoir martyrisé. L’image dans toy story  du vilain petit garçon est toute trouvé : il peut jouir de ses jouets qui n’ont, pour lui, pas d’âme et en faire tout ce qu’il veut. C’est un autre point de vue à soulever : tenez par exemple il est très difficile de jeter une personne dans les escaliers aux risque de la tuer, mais si c’est une peluche c’est carrement plus fun : le PN vous prend pour un objet et non comme une personne. Si il vous fait du mal il ne nous vois pas comme une personne, mais comme une chose. (la victime est un objet, je crois que je l’ai assez dit non ?)  Notons que le PN est une personne totalement immature comme un sale gosse cruel, fourbe et égocentrique.

 

«  de toute façon te ne sais rien faire de tes 10 doigts », « tu n’es qu’une merde », « tu y arrivera jamais » : ses 3 phrases sont-elles supportables ? à froid elles sont intolérables mais voilà ce que dit un PN quand il sait que vous n’allez plus réagir, ne plus penser par vous-même. Je vais répéter une phrase de l’intro qui pourra j’espère refaire un écho plus fort : C’est un fou qui veut rendre fou l’autre pour se sentir mieux et plus vous allez mal et plus il jubilera de votre malheur.

Il est là pour vous détruire si vous en êtes la cible et ne s’arrêtera pas tant que vous êtes psychiquement ou physiquement debout. Si il arrête c’est qu’il a une autre cible et reviendra tot ou tard si vous n’avez pas conscience de sa maladie. Mais alors qu’elle choix s’offre aux victimes ?

Les 3 voix possibles pour une victime

Je m’adresse à vous qui êtes peut être victime : Vous n’avez pas le choix, tous les professsionnels expère dans se domaine sont unanime ! pour votre santé mentale et si vous avez pris conscience de la dangerosité de la personne, gandalf va vous le dire :  Fuyer pauvre fou

Ne chercher pas, parter, fuyer car personne n’est armé pour ce combat

Faite vous aidez, un proche, un contact digne de votre confiance, un ami. vous y arriverez pas seul croyez moi.

Ca c’est le choix le meilleur qui puisse vous arrivé.

 

Si vous êtes sous l’emprise encore du PN les deux autres choix sont funeste :

  • Vous devenez psychologiquement inapte dans la société. Un malade qui veut vous rendre malade ! Il va faire croire à tout le monde que vous êtes cinglé et ca marche. Vous allez également vous en persuader et vous dire que vous avez un problème. Au mieux c’est un traitement qui va soigner votre soi-disant dépression, au pire c’est un internement en psychiatrie car le PN vous a vider psychiquement (il va se poser en victime « regarder elle a un problème j’ai tout fait pour l’aider »). Vous aller me dire mais comment le PN fait pour que cela ne se voit pas il doit avoir fait plusieurs victimes ? et oui mais comme il a tout cloisonner personne n’est au courant.
  • Le suiccide. Toute les victimes y ont pensées : tout le monde va croire que vous êtiez depressif et que vous avez fini par en finir, aucune justice ne sera faite. J’ai déjà entendu des histoires pas loin de chez moi de personne qui avait une famille, une stabilité, un travail et qu’on retrouve pendu.

Sont-ils dangereux

Rappelez-vous le pervers narcissique use des pires manipulations qui existent. Ces manipulations sont dévastatrices et systématiques. Ne vous attendez surtout pas à un changement de sa part, ce ne serait qu’illusion et si vous lui laissez encore une moindre porte ouvert c’est que vous êtes encore sous son emprise.

Ils sont dangereux car ils peuvent passer à l’acte et basculer dans la violence physique. Comme ils sont extremement difficile a reconnaitre et malheureusement combien de personne que je croise ne veule pas y croire, le PN à porte ouvert au monde et personne n’est à l’abri d’eux. Il va commencer par vous rendre dépendant d’eux (que ce soit financièrement, affectivement, psychologiquement) et il va vous tuer à petit feux avec des phrases assasines, des paroles toxiques. Se monstre est dénué de tous sentiments, aucune empathie et sans scrupules, il vous dévitalise. Et pour couronner le tout il est très, très difficile de se sortir des griffes d’un pervers narcissique

Vous me pensez peut-être pessimiste mais là je suis plutôt une vision objective. Je vous laisse parcourir le net sur les articles portant sur la perversion narcissique, regarder les témoignages tout ce que vous voulez ont dit tous la même chose. Si vous connaissez une victime, faite à regarder cette vidéo elle  va vous dire : mais ouais voila c’est ça ! C’est pour cela que je tire la sonnette d’alarme

Alors Sont-ils dangereux ?  Est-ce que dormir avec un serpent venimeux dans son lit est dangereux ? a moins de s’appeler James bond je crois que oui

Ce qu’ils ne sont pas

Je résume :

Il ne sont pas vrai, ce sont des acteurs toutes leurs émotions sont factices sauf l’émotion de vous faire mal. Toutes les victimes vous le diront « quand j’allais mal, lui avait le sourire et la pêche. Quand j’allais bien, son visage se transformait et faisait tout pour que j’aille mal »

Ils ne sont pas empathique : les malheurs des autres il s’en fou royalement. Si la victime à 40° de fièvres et qu’elle doit aller voir le médecin à 15km ‘ « mais débrouille toi tu as une voiture moi je joue à candy crush saga »

Ils ne sont pas créatif : il copie les autres, n’invente rien et détruise tout

Ils ne sont pas gentil, attentionné : leur but : leur propre plaisir (sexuel,  carriériste, etc…)

Ils ne sont pas communiquant : toujours dans la défensive ils ne savent faire que çà, leurs idées sont flou

Existe-t-il un contraire à un pervers narcissique ? Et bien oui, je vais faire écho à une vidéo que j’ai faite et qui traite de ses personnes et qui s’appelle « la surdouance ». ont peut enlever les croix et voila ce qu’ils sont :  Les surdoués, haut potentiel, HPE HPI aller faire un tour je vous explique tout. Ses personnes sont les premières vulnérables car elles ont tout ce que le PN n’a pas et comme le PN est un vampire, il va se nourrir de ses personnes car (russe) beaucoup manger dedans

 

Conclusion

Si vous avez été victimes, en êtes victimes ou pensez en être victime les mots que j’ai employé ont  du faire écho à tout cela. En effet une victime, pour s’en sortir doit mettre des mots a ceux qu’elle a vécu et systématiquement ce sont les mots des autres qui guérissent ses maux à elle. Je me permets de faire une pause orthographique et psychanalytique sur ma fin de phrase, voila.

 

Et comme un PN marche toujours de la même façon, on se rejoint tous à le décrire pareil. N’hésitez pas aussi à témoigner, sortir du silence, rien n’est une honte que vous soyez un homme ou une femme. Vous pouvez vous en sortir, vous reconstruire. Ils ne vous a pas détruit mais votre vie à été sur pause et elle reprend là où elle a basculé. J’en suis la preuve et justement mon témoignage doit permettre de dire « yes we can », ne soyez plus victime comme je l’ai été mais soyez acteur, acteur de votre vie et regarder en face. Finalement le clown souriant a la vie a bien sa place et il peut revenir d’ailleur.

 

Je sais que le PN a égratigner votre estime de vous (mais pas détruit) par exemple prenez un projet qui vous tiens a cœur, même minime et lancer vous dedans pour dire « putain j’ai réussi, je ne suis pas une merde ». Moi les projets j’en fais tout les jours, je revis intellectuellement et je suis libre ! Pas le temps niaiser avec ses gens là.

Alban

4 commentaires

Anastasie Saxon Ellwood Publié le6:30 - Juil 31, 2020

Bonne continuation pour ton blog que je continue à suivre réguliérement. Anastasie Saxon Ellwood

Risa Archaimbaud Lattimer Publié le1:31 - Juil 31, 2020

Merci pour le partage. Risa Archaimbaud Lattimer

Enid Eamon Serg Publié le5:14 - Juil 31, 2020

Merci pour le partage. Enid Eamon Serg

Financial freedom Publié le4:27 - Août 30, 2020

Superbe blog, qui transpire la passion à l’état pur…
Kinna Moe Herve